Le Chevalet de Cournonterral

De nos jours où la transmission des valeurs est orale ou visuelle, le Chevalet ou cheval jupon s'inscrit dans le deuxième registre.

On lui trouve une origine dans l'histoire de notre région.

Cette danse est en fait une mise en garde contre les flatteurs ou les généreux qui ne donnent rien pour rien et attendent toujours un retour.

Ainsi le cheval jupon qui finira par accepter l'avoine ou les caresses, sera facilement étrillé, ferré, et donc domestiqué.

Donner sans ne rien attendre n'aurait-il plus de sens?

C'est ce que certains nous laisseront en héritage si nos enfants ne se battent  pas. Les avides, les sans scrupules, ceux qui se partagent la planète sans rendre, les amputés de la générosité.

Le chevalet sera une fois de plus un moyen pour nos jeunes de crier en douceur qu'ils restent vigilants.

 

Je m'accorde à croire que le passé éclaire l'avenir, braquons nos projecteurs sur la scène de la mémoire, celle  où les anciens exprimaient  par la danse  la philosophie de la vie. Cet art messager,  nous ne ferons que le perpétuer sans en banaliser son importance.

Il a permis une rencontre intergénérationnelle, qui fut empreinte d'émotions.

Je vous remercie, vous tous m'avez donné du bonheur en acceptant de me suivre. Durant les préparatifs, malgré les différences, seul le "paratgé" compte, ne l'oublions pas, l'acceptation dans la culture occitane de l'autre tel qu'il est. Valeur capitale dans  un groupe pour qu'il s'épanouisse.

Vos éclats de rire sont une trame pour l'amitié, un hymne à l'espérance.

Nous nous sommes tant donnés, qui ne se voit pas, qui ne se touche pas, rien de matériel, mais tant de bien...

 

Avons nous passé le message ? je l'espère mes amis , à chacun le sien...

Nadège

Est-il désuet d'être nostalgique?

Ressentir de la joie à l'évocation du passé pour ma part je ne  vous le cache pas, je m'autorise ce plaisir, balade dans les traditions source de bonheur inépuisable.

C'est ainsi qu'a germé en moi l'envie de faire renaitre une coutume disparue avec les "anciens", eux aussi voyageaient dans le temps en prepétuant notre patrimoine culturel.Nous leur devons cet engagement nous saurons transmettre notre histoire.

Si l'on considère que la danse est l'expression de la  pensée nous sommes dans le vrai avec le chevalet.

On rapporte que cette célèbre danse arait été créée à la naissance de Jacques d'Aragon en 1208