D'ou germe l'idée de faire ce livret pédagogique?
Il est dommage d'entendre des commentaires lorsque l'on évoque les instruments traditionnels notamment le hautbois languedocien, la référence primaire serait le médiéval  comme je l'ai souvent entendu (aucun grief contre ce style musical), il y a également  le fameux "porte-drapeau" du Languedoc qui est bien placé dans les charts.
Pourquoi vouloir l'enfermer dans une case?

Prenons en référence  un autre  instrument dit "traditionnel" pour rester dans l'esprit médiéval.
Prenons la vielle à roue* des artistes comme Hadji-Lazaro ou Dupain pour ne nommer qu'eux : ils sont arrivés à rendre à cet instrument une noblesse plus contemporaine.
Pourquoi cela ne serait-il pas possible avec un hautbois Languedocien, des répertoires divers et variés existent déjà et c'est de tout cela qu'est née l'idée de créer un livret pédagogique accompagné d'un CD.

* Un exemple parmi tant d'autre.

CORRESPONDANCES

La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles :

L'homme y passe à travers des forêts et des symbôles

Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent

Dans une ténébreuse et profonde unité,

Vaste comme la nuit et comme la clarté,

Les parfums, les couleurs et les sons répondent.

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,

Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,

Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,

Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,

Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

Charles Baudelaire